Projet Azur : un défi sportif pour l’environnement

L'éco-aventurière espère ainsi éveiller les consciences sur la plastification de la mer Méditerranée, la mer la plus polluée du monde

Soutenue par Lafuma et Sport Planète de la MAIF, Anaëlle Marot lance en 2019 la genèse de ce qui sera en 2020, le Projet Azur. 

Assez convaincue que le sport est un vecteur d’éducation formidable, Anaëlle décide de s’en servir pour faire passer certains messages. Tout commence en 2019 avec une première édition de nettoyage allant de Marseille et Toulon en kayak, à pied et en snorkelling, parcourant plus de 1000 km. Première étape essentielle à la construction de l’édition 2020, qui elle a relié Menton à Cerbère en passant par Marseille, soit plus de 3 mois de traversée longeant la côte méditerranéenne en autonomie totale grâce à des moyens de déplacement doux (vélo, canoë, randonnée). Un bilan du Projet Azur 2020 aussi impressionnant qu’alarmant : un total de 3,5 tonnes de déchets collectés dont 25 000 mégots. 

 

Quelles ambitions pour 2021? L’éco-aventurière souhaite avant tout créer une réellement prise de conscience et rêve secrètement de rendre ce rendez-vous annuel incontournable dans le calendrier de tous les francais et pourquoi pas au delà des frontières. 

Partagez cette initiative...

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn