Thibaut Vauchel-Camus, le skipper qui fait naviguer des malades

Depuis 2012, Thibaut Vauchel-Camus défend les couleurs d'ARSEP - Solidaires en Peloton. Et désormais, il embarque des malades sur son Multi50.

Thibaut Vauchel-Camus, 2e de la dernière Transat Jacques Vabre en Multi50, mène un véritable projet sociétal en parallèle de la compétition au large. Les mécènes qui le soutiennent sont volontairement en retrait, au profit de la fondation ARSEP et des 100 000 malades de la sclérose en plaques (SEP). 

Au milieu des compétitions, le skipper a pour habitude de réserver un peu de temps pour naviguer avec des malades, le sport étant un moyen de se détendre et d’atténuer, un peu, cette maladie incurable.

Début juin par exemple, dans une mer bien formée, il a notamment embarqué deux jeunes retraitées au large de Saint-Malo. Un moment qui leur a permis de s’évader quelques heures. Thibaut Vauchel-Camus va multiplier ce genre d’expérience, puisqu’il va débuter prochainement son “SEP Tour”. 7 ou 8 escales sont programmées cet été.  

Partagez cette initiative...

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn